Festival des Papillons de Nuits 2018 – Présence du SDIS

imgp6654

Saint Laurent de Cuves a accueilli plus de 20 000 festivaliers par jour sur ses terres les 18, 19 et 20 mai 2018.  La sécurité fait partie intégrante de cette réussite.

Les infrastructures pour l’accueil et le maintien de la sécurité évoluent tous les ans et permettent à tous les protagonistes d’optimiser leur dispositif opérationnel que recquiert un tel évènement.

Tous les détails de l’organisation comptent. En réponse à une demande accrue de vigilance et à une plage horaire importante d’accueil public, la sécurité est devenue le troisième budget le plus important de l’évènement.

imgp6602

Reconnaissance opérationnelle du Site

Le vendredi, jour d’ouverture du festival, est une étape cruciale pour l’organisation générale. Les autorités compétentes en matière de sûreté (Préfecture, Gendarmerie, SDIS…) sont présentes pour un tour complet du site et de ses dispositifs de sécurité.

Le but de ce parcours est de vérifier l’organisation fonctionnelle entre les différents acteurs de la sécurité. En compagnie du directeur du festival et du maire de la ville, chaque doute concernant la sûreté des festivaliers doit être levé par une réponse précise apportée au directeur du cabinet de la préfecture de la Manche.

La visite du poste médical avancé (PMA) et des différents postes de commandement (PC) permettant de coordonner les équipes sur le terrain ont confirmé la minutie de l’organisation. L’expérience et les relations entretenues depuis plusieurs années avec l’équipe dirigeante permet d’améliorer à chaque édition l’efficacité de cette collaboration en évitant les interférences entre les différents services.

L’organisation du SDIS

Le Lieutenant-colonel Georges LOURDAIS dirigeait l’équipe des 150 sapeurs-pompiers (SP), en grande majorité, des volontaires issus des groupements sud et centre du département, mobilisés pour le week-end des Papillons de Nuits.

Pendant les horaires d’ouvertures du site, l’équipe est composée de 50 SP présents dans l’enceinte du festival, le Poste de Commandement (PC) ou le Poste Médicale Avancé (PMA). Parmi ces SP présents quotidiennement, le service de santé et de secours médical (SSSM) du SDIS 50 met à disposition 3 Infirmiers Sapeurs-Pompiers (ISP), 2 médecins et 1 pharmacien.

Les SP sont disposés en plusieurs équipes patrouillant sur des points précis du site en continu. A chaque nouveau concert, il y a un changement de rôle pour les équipes sur le terrain. Une petite noria est mise en place pour transporter le public en besoin vers le PMA, une grande noria les transportera vers les hôpitaux les plus proches en cas de besoin. L’hélicoptère de la sécurité civile « Dragon 50 » est disponible en cas de nécessité pour une urgence vitale.  Situé à 1 km du site, le PMA permet de regrouper les moyens et d’améliorer la qualité d’accueil des victimes et sera ouvert 24h/24 du vendredi 17h au lundi 8h.

Enfin le dispositif SINUS a été mis en place de manière officielle pour la première fois sur ce type d’évènement. L’essai a été transformé (cf: Formation – Déploiement du logiciel SINUS) et sera instauré pour toutes les manifestations publiques d’envergure. Il permet de dénombrer précisément le nombre et la nature des évènements. Ainsi, il est établi que sur les 3 jours du festival, le SDIS de la Manche a effectué pas moins de 214 interventions : 42 dans la fosse avec les victimes laissées sur place après soins, 143 victimes en passages au PMA et 29 transferts vers les hôpitaux les plus proches.

imgp6654

 

FacebookTwitterGoogle+Partager