Inauguration des nouveaux espaces pédagogiques du centre départemental de formation

2

Le centre départemental de formation de la Manche forme les sapeurs-pompiers volontaires et professionnels, ainsi que les futures générations, à l’activité opérationnelle afin de garantir la meilleure qualité de service.

Depuis le début de l’année 2022, le centre départemental de formation s’est agrandi avec la mise à disposition par le conseil départemental de la Manche de l’ancien Pavillon des Energies. Il s’étend maintenant sur une zone de 5 ha, permettant d’accueillir jusqu’à 200 stagiaires sur le site. Il est composé de deux bâtiments et de plusieurs espaces pédagogiques avec de nombreux outils, supports à la formation, très performants.

Une salle de simulation de conduite, pour la formation à la conduite d’urgence.

Une aire de secours routier réaménagé avec la mise en place de différentes situations opérationnelles.

Un laboratoire incendie avec des outils destinés à la compréhension du système feu, dont deux box reproduisant différents phénomènes thermiques.

Une salle d’exercice et un simulateur d’exercice du commandement et de conduite des opérations permettant aux officiers de s’entraîner au plus de la réalité au commandement en opération de secours. Cet espace est composé de :

  • Un écran permettant aux officiers d’être immergés dans une situation opérationnelle fictive et de pouvoir interagir ;
  • Une salle reproduisant un véhicule-poste de commandement ;
  • Une salle d’exercice munie de plusieurs kits de formation pour la mise en place de jeux de rôle sur les thématiques suivantes : secours routier, poste médical avancé, feux de forêt et plan ORSEC.

Un espace dédié à la ventilation opérationnelle, avec la maquette d’une maison dédiée à l’enseignement de l’aéraulique des fumées d’incendie.

Ce réaménagement des infrastructures dédiées à la formation des sapeurs-pompiers, permet une amélioration des pratiques pédagogiques.

A l’occasion du Congrès départemental 3 nouveaux espaces pédagogiques ont été inaugurés : 

Une zone dédiée à la formation aux secours et soins d’urgence aux personnes (Le secours à la personne représente 80% des interventions des sapeurs-pompiers.) qui intégre les nouvelles dispositions de la loi MATRAS sur les gestes délégués pour les sapeurs-pompiers. Il comprend quatre espaces :

  • Un atelier pour enseigner les gestes et soins d’urgence avec un écran digital permettant des séances de formation immersives.
  • Un espace « Soins d’urgence » pour une mise en pratique des gestes techniques secouristes, paramédicaux et médicaux lors d’interventions telles qu’un accouchement, un arrêt cardiaque, un abord veineux….
  • Un espace « Projection» permettant aux stagiaires de visionner et de débriefer sur les exercices de mises en pratiques professionnelles réalisés en simultané dans l’Espace « Simulateur ».
  • Un espace « Simulateur » modulable immergeant les stagiaires dans un environnement proche de la réalité et permettant de reproduire des interventions  rencontrées quotidiennement par les sapeurs-pompiers, telles des accidents domestiques, des traumatologies pédiatriques…

Un espace d’entraînement au secours animalier (Le secours animalier représente près de 950 interventions par an.)

  • La mise en place d’un cheval modulable permettant la formation en toute sécurité des sapeurs-pompiers sur des scénarios d’enlisement et de chute de l’animal ;
  • Un pôle sur les nouveaux animaux de compagnie ;
  • Une aire dédiée aux hyménoptères.

Un espace gaz, électricité, RTE et prévention appliquée à l’opération afin d’acculturer les sapeurs-pompiers aux risques liés à ces installations technologiques.

Grâce à ces différents moyens d’apprentissage mis à disposition, les sapeurs-pompiers sont formés, en toute sécurité, à de nombreuses techniques répondant à leurs objectifs de formation et bénéficient de véritables mises en situation professionnelles. Cet investissement dans des équipements modernes et performants correspond à une forte volonté du SDIS de la Manche de former en continu ses sapeurs-pompiers afin de répondre efficacement à la demande opérationnelle.

FacebookTwitterGoogle+Partager