Lancement du Projet d’établissement

adobestock53873337

adobestock53873337A la suite du SDACR (schéma départemental d’analyse et de couverture des risques), de la convention SDIS/Conseil départemental de La Manche et des différents règlements départementaux et de services a été lancé le projet d’établissement.

Ce projet constituera la pierre angulaire de la « feuille de route » tracée par les élus mais qui donne à tous les acteurs et agents du SDIS, du sens à l’action en planifiant toutes les actions à réaliser pour mener à bien une politique départementale moderne, ambitieuse et partagée par le plus grand nombre.

reunion-productive

Il se présentera sous la forme d’un document cadre définissant le sens à mener de la politique publique de gestion du SDIS de La Manche et mobilisant les agents vers des objectifs fixés autour d’un but, celui d’améliorer la performance pour un meilleur service public.

 

Pour se faire, le cabinet LAMOTTE PARTENAIRE® reconnu pour son expertise, accompagne, depuis début février le SDIS 50. Une première phase de 15 entretiens individuels a eu lieux. C’est autour de la constitution de 4 groupes de travail sous la houlette d’un comité de pilotage que s’effectuera la deuxième phase.

 

Atelier 1 « Cadres de direction »

Atelier 2 « Ressources Humaines et Sociales »

Atelier 3 « Enjeux opérationnels et logistiques »

Atelier 4 « Représentants des agents »

 

En dehors des groupes de consultation, chaque Sapeur-Pompier pourra contribuer et enrichir la démarche via un formulaire dématérialisé.

documents

A l’issue de ce processus, ce document sera décliné de deux manières :

 

1) une déclinaison fonctionnelle à travers un projet de groupement et/ou compagnie, centre et service : chaque entité devant prendre sa part à ce programme collectif des travaux de fond à mener sur la période.

 

2) une déclinaison annuelle : chaque année, un bilan du réalisé sera établi, et les actions majeures mises en exergue par un plan d’actions prioritaires, pour lequel chaque collaborateur doit comprendre quelle sera son niveau de participation.

 

FacebookTwitterGoogle+Partager