SÉMINAIRE DES CHEFS DE CENTRE : mai 2019

IMGP1803 - Copie

Actualité de l’Etat-Major

Le séminaire a débuté par un discours du DDSIS, le CGL Franck DAVIGNON, présentant les dernières informations du SDIS de la Manche à savoir :

  • Les nombreux mouvements de personnels (SPP et PATS)
  • L’évolution du Projet d’Etablissement (validation des fiches actions)
  • L’intégration des nouvelles normes du SDACR (professionnalisation du CIS Lessay et mise en place de VRC)
  • Les difficultés rencontrées (feu du CIS Les Pieux et la mise en place d’un conseil de discipline)

Puis un tour d’horizon sur différents sujets :

  •  la nouvelle interface de Blue Kango.
  • l’évolution de l’accidentologie des véhicules en service commandé.
  • conventions de partenariat employeurs / SDIS  : modalités pratiques, disponibilités opérationnelles sur le temps de travail et dispositions financières .

Actuellement 373 SPV bénéficient de ce type de partenariat dans le département. Il a également précisé qu’un rapport individuel est développé permettant à l’employeur d’avoir un suivi précis des actions effectuées par son agent sur temps de travail. Ainsi, à terme le SDIS affichera une parfaite transparence sur la sollicitation de ses SPV.

  • remise officiellement les cartes professionnelles pour l’ensemble des personnels du corps départemental. Le SDIS 50 devient le 1er de France à déployer l’ensemble des cartes professionnelles avec authentification forte à l’ensemble de son personnel.

 

La santé, l’affaire de tous

 

Après cette ouverture, le Service de Santé et de Secours Médical a été au cœur de ce séminaire. Autour d’un programme composé en trois parties, le DDSIS a précisé les principes et méthodes du travail attendu par les participants.

Ensuite les chefs de centre ont été réunis en groupe de travail pour répondre à 8 questions et échanger avec des responsables du SSSM. Le thème principal des discussions a été centré sur le rendu d’aptitude et la prévention (visites, annonces, évolution inaptitudes, restrictions, accompagnement, plannings …)

De l’avis général, l’échange entre les deux parties a été instructif. Différentes propositions ont été présentés par les chefs de centres au MCL Norbert BERGINIAT et devraient aboutir à des évolutions de procédures entre les centres de secours et les membres du SSSM. Les chefs de centre doivent porter ses décisions et devront avoir le soutien nécessaire pour cela.

 

FacebookTwitterGoogle+Partager